La Ferme de La Lauzière

Qui sommes-nous ?

Maryline et Dominique sont à l’origine de From d’Aquì. Elle, fille d’éleveur et cuisinière, tombe dans le fromage en transformant le lait de fin de campagne, comme cela se pratique dans beaucoup de fermes. Lui est producteur de lait pour le célèbre Roquefort depuis plus de 20 ans.

Origines

En 1972 Claude Fages reprend la propriété familiale située au lieu-dit de la Lauzière. Elle compte à l’époque une douzaine d’hectares.

En 1998, Dominique Fages, le fils de Claude, vient s’installer en location sur une ferme voisine et en 2001 les deux exploitations fusionnent pour former le GAEC de la Lauzière.

Champ d'orge pour l'alimentation des brebis
L’orge, une céréale dont raffolent les brebis

En 2015, Dominique rachète 45 hectares à un voisin qui prend sa retraite.

Fin 2017, Claude et Martine prennent leur retraite.

Aujourd’hui, la ferme compte 90 hectares, ce qui lui permet d’être autonome dans l’alimentation des brebis, un vrai bonheur !

From d’Aquì


Fin 2016, nous obtenons la dispense d’agrément qui marque le début de la fabrication de nos premiers fromages dans notre petit laboratoire de préparation au sous sol de la maison.

En 2017, c’est la révélation : notre fromage plait et dès l’été Maryline diminue sa charge horaire de cuisinière pour pouvoir se consacrer davantage à la fromagerie et à faire les premiers marchés.

Goûters à la ferme

Depuis quelques années, la ferme propose des goûters à la ferme pendant l’été. L’occasion de rencontrer les gens de passage qui souhaitent découvrir la vie de la ferme et sa production. Les échanges générés sont une vraie bouffée d’air frais ! Le projet de fromagerie commence alors à germer. « La famille et mon métier de cuisinière m’occupent beaucoup », explique Maryline « mais l’idée de produire notre fromage me fait rêver ».

L’avenir

Notre objectif est aujourd’hui de construire une fromagerie autonome en électricité, qui disposerait de l’agrément européen et nous permettrait de transformer suffisamment de lait pour pouvoir nous consacrer entièrement à la production de fromages. L’objectif est d’y parvenir d’ici 2020.